Cartulaire Saint-Père

25,00

Boué Arlette Saint-Père en Vallée, Cartulaire d’une abbaye chartraine (Xe-XIe siècles)

En stock

Catégorie :

Description

Boué Arlette Saint-Père en Vallée, Cartulaire d’une abbaye chartraine (Xe-XIIe siècles), Préface Samuel Leturcq (Université François Rabelais de Tours), 352 p. avec tabl., ill. nb, encart 24 p. coul., 16,5×24,5 cm, index, SAEL, Chartres, 2014, ISBN 2-905866-63-2

Couverture : Ancienne abbaye de Saint-Père en Vallée : monastère, église et moulin sur l’Eure (cl. J. Clément).

Fondée au VIe siècle selon la légende, attestée historiquement dès le VIIe siècle, l’abbaye bénédictine de Saint-Père-en-Vallée – dont l’actuelle église Saint-Pierre était l’abbatiale – acquit au Moyen Âge une telle renommée qu’elle bénéficia de nombreuses exemptions royales et épiscopales, ainsi que de donations d’églises, terres…, émanant parfois de personnages illustres, tel Guillaume le Conquérant.

L’ensemble de ces exemptions et donations constitue les chartes de l’abbaye, rédigées en latin et recueillies dans le Cartulaire de Saint-Père. Son tome I, nommé « Vieil Aganon » par référence à l’évêque de Chartres qui au Xe siècle redonna au monastère son lustre d’antan, est exceptionnel. On connaît en effet son rédacteur, le moine Paul. Comme il l’explique dans son prologue, non seulement il recopie les chartes des Xe et XIe siècles, mais il leur ajoute récits et commentaires de faits aussi marquants que les attaques des Vikings ou l’affaire de l’hérésie d’Orléans.

Ainsi, loin d’être un fastidieux recueil d’actes « notariés », ce Cartulaire est une extraordinaire source de renseignements sur une abbaye au cœur des enjeux de pouvoirs, politique et religieux, l’évolution du système agricole de la fin des Carolingiens aux Capétiens, dans une vaste zone géographique allant de l’actuel département d’Eure-et-Loir à la Normandie et à l’Île de France.

En proposant la traduction de ce Cartulaire, richement illustrée et documentée, la Société archéologique d’Eure-et-Loir offre à un très large public, au-delà du cercle des spécialistes de l’histoire médiévale et religieuse, l’accès à un pan incontournable de l’histoire de la cité chartraine.

Arlette Boué, traductrice. Professeur agrégée honoraire, Arlette Boué a effectué l’essentiel de sa carrière à Chartres. Elle participe au travail d’édition de la SAEL au sein de sa Commission de publications et comme traductrice de textes grecs et latins.

Informations complémentaires

Poids 0.74 kg